Quand on m’a dit que j’allais rencontrer le CEO de World Vision Suisse, j’avoue, je me suis imaginé un cliché: Costard cravate, attaché-case, le regard sérieux et la langue prudente.

Reto Gerber n’a rien à voir avec cet homme-là. Son histoire prend racine dans une ferme du Jura Bernois. Ses parents, agriculteurs, l’élèvent dans le respect de la foi mennonite. De son passé, il n’a rien jeté: c’est un terrien engagé, un homme qui a su se faire à tous les contextes et qui, surtout, n’a pas perdu une miette de la chaleur paysanne.

Une poignée de main ferme, un large sourire et cette capacité magnifique de se livrer en toute honnêteté.

Reto a marché sur les traces de son père en devenant agriculteur. Mais, avide d’apprendre, de voir le monde aussi, il s’est orienté vers des études d’agriculture internationale à la haute école des sciences agronomiques, forestières et alimentaires de Zollikofen. Son parcours se tourne ensuite vers la vente où il excelle très rapidement. Dix ans durant, il gravit les échelons du succès et côtoie les plus hautes sphères commerciales: il devient manager, directeur et vice-président chargé d’un secteur d’activité mondial dans le groupe commercial DKSH. 

Mais Reto s’enferme et se perd dans la tourmente du « travailler pour gagner toujours plus ». Jusqu’au jour où..tout s’effondre comme un château de cartes: il se retrouve au chômage, femme et enfants sont à deux doigts de lui tourner le dos. C’est alors qu’il amorce un virage qui le contraint à revenir à l’Essentiel: Les racines de sa foi, ses valeurs profondes et l’envie de s’engager dans un travail qui fait sens. 

En 2012, Reto est engagé en tant que CEO de World Vision Suisse, une des plus grosses ONG de parrainages d’enfants. Une mission qu’il a aujourd’hui embrassé de toute sa personne et qu’il partage avec passion avec nous, dans Hors Zone.

Les invités de l’émission

Pierre Lautomne

Compositeur, interprète

Pierre LautomnePendant que d’autres s’affairent à chercher le son qui marche, le gimmick qui accroche, Pierre Lautomne coupe dans le décoratif et nous offre des chansons simples et tranchantes comme des opinels. Un auteur-compositeur-interprète d’une grande profondeur et d’une belle générosité, qui en l’espace de trois albums s’est fait une jolie petite place dans la scène musicale suisse-romande. Rien de tape-à-l’œil ou de grandiloquent : juste le goût du sens et le sens des mots.

Voir la capsule de cet invité

Reto Gerber

CEO

Reto GerberQuand on m’a dit que j’allais rencontrer le CEO de World Vision Suisse, j’avoue, je me suis imaginé un cliché: Costard cravate, attaché-case, le regard sérieux et la langue prudente. Reto Gerber n’a rien à voir avec cet homme-là. Son histoire prend racine dans une ferme du Jura Bernois. Ses parents, agriculteurs, l’élèvent dans le respect de la foi mennonite. De son passé, il n’a rien jeté: c’est un terrien engagé, un homme qui a su se faire à tous les contextes et qui, surtout, n’a pas perdu une miette de la chaleur paysanne. Une poignée de main ferme, un large sourire et cette capacité magnifique de se livrer en toute honnêteté.

Voir la capsule de cet invité

Cette émission présente un employé de l’ONG World Vision Suisse

World Vision Suisse

World World Vision Suisse est une oeuvre caritative pour les enfants qui travaille depuis plus de 30 ans dans la coopération au développement, ainsi que dans l’aide d’urgence et en cas de catastrophe. Elle est aussi ambassadrice des droits de l’enfant. Notre activité d’organisations sans but lucratif basée à Dübendorf ZH est axée sur le soutien à long terme d’enfants 
et de familles défavorisés, et de leur environnement – quels que soient leur origine ethnique, leur religion ou leur sexe. COLLABORATION INTERNATIONALE World Vision dispose d’un statut de consultante auprès de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et collabore avec le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (UNHCR) ainsi qu’avec le Programme Alimentaire Mondial (PAM) des Nations Unies. Vous trouverez plus d’information sur le site internet de World Vision.

Le projet à soutenir proposé par Reto Gerber

Un vélo change la vie Chez nous, un vélo est généralement un accessoire sportif ou simplement un mode de transport écologique. en Afrique par contre, où les grandes distances constituent des obstacles difficilement surmontables, un vélo change la vie des gens qui doivent se rendre à l’école, au marché ou au prochain dispensaire.
Au Zimbabwe, depuis le mois d’août, 6 000 élèves ont obtenu un vélo. «Un mois après la distribution des vélos, une directrice nous a rapporté avec enthousiasme que la présence des élèves et leurs résultats avaient augmenté,» raconte Irène Ngulube, responsable du projet vélo national qui se fait en étroite collaboration avec les communes et les écoles. D’ici 2017, 72 000 vélos changeront 72 000 vies dans différentes provinces du Zimbabwe – grâce à cette nouvelle mobilité qui facilite notablement l’accès à la formation.

Vous trouverez des informations complémentaires dans ce fichier PDF.

Vous pouvez soutenir ce projet ici.

2018-12-10T16:27:21+00:00dimanche 1 février 2015|Emissions|0 Comments

Leave A Comment