Venu d’Afrique, Oumar fait actuellement sa troisième année d’employé de commerce. Épanoui dans son travail, il est reconnaissant de pouvoir s’intégrer. Mais une grande partie de lui-même lui rappelle qui il est vraiment… un migrant séparé de sa famille.